Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 12:09

À flancs de coteau du village bivouaquent des champs fournis de mimosas. À l'époque de la cueillette, il arrive que, loin de leur endroit, on fasse la rencontre extrêmement odorante d'une fille dont les bras se sont occupé durant la journée aux fragiles branches. Pareille à une lampe dont l'auréole de clarté serait le parfum, elle s'en va, le dos au soleil couchant. Il serait sacrilège de lui adresser la parole. L'espadrille foulant l'herbe, cédez lui le pas du chemin. Peut-être aurez-vous la chance de distinguer sur ses lèvres la chimère de l'humidité de la Nuit ?

 

René Char, extrait de : Seuls demeurent

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sedna 12/03/2017 23:17

Superbe...un auteur que j'apprecie tellement

Ile Eniger 13/03/2017 13:43

Oui, c'est un très grand écrivain ! Merci pour la visite Sedna

  • : PAGES ECRITES
  • PAGES ECRITES
  • : Littérature
  • Contact

  • Ile Eniger
  • Auteur
  • Auteur

Bandeau - A propos - Blog : Photos Ile E.

 

Recherche

Les archives de ce site ne portent que sur les 4 derniers mois

 Photos et textes sont protégés, prière de demander une autorisation d'utilisation, merci et bonne visite

Catégories