Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2017 6 21 /10 /octobre /2017 10:59

Les mots tombent dans le grand blanc et noir. Les abîmes grandissent quand les ailes doutent. La souffrance de la solution est parfois plus grande que la douleur du problème. Mes phrases se tiennent par la main comme des pas frileux sur un chemin aléatoire. Il faut sans cesse détecter l'étincelle, inventer la couleur. Il faut peut-être toute une vie pour que le tournoiement du poème prenne sens. À deux pas de la solitude et des interrogations, quatre marrons au fond des poches pour trésors, des enfants jettent leurs cris d'hirondelles sur les chemins d'automne. Les platanes quittent leurs corsets d'écorces, époussètent leurs feuilles jaunies fatiguées d'avoir joué les éventails à la saison brûlante. Des feux de jardins délivrent des messages qu'ignore l'application du jardinier. Les maisons ont fermé leurs fenêtres, la buée nostalgique. Le chat remet de la fourrure sous l'œil du soleil pâle. La terre se repose des outrances d'été. Encore quelques oiseaux s'égosillent au portant d'une lumière rousse. Tout est bien. Et si le matin tousse, c'est que les cheminées s'essaient aux premières flambées, rien de bien grave. Accrochée à une herbe ballottée par les vents, ma main convoque l'écriture, truite vive depuis tant d'années.

Ile Eniger - Solaire - (à paraître)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Christiane Loubier 26/10/2017 18:55

"truite vive depuis tant d'années". Votre écriture vive et d'eau claire.
Merci
Christiane

Ile Eniger 26/10/2017 19:23

Merci à vous Christiane, votre regard m'est précieux.

Sedna 22/10/2017 11:07

Très bel éloge de l'automne et j'aime particulièrement :"Accrochée à une herbe ballottée par les vents, ma main convoque l'écriture, truite vive depuis tant d'années." sublime !

Ile Eniger 22/10/2017 11:20

Merci de tout coeur Sedna pour votre présence toujours si chaleureuse ; auteur et lecteur ouvrent ensemble une fenêtre et de cette complicité le paysage s'éclaire.

Joe 21/10/2017 14:07

Magnifique évocation et tellement vivante !
il est dit qu'à l’automne la nature et l'humain se révèlent dans leur authenticité. Les feuilles montrent leur véritable couleur et l'homme sa véritable nature...
merci encore pour cet enchantement.

Ile Eniger 21/10/2017 15:51

Merci Joe pour votre regard et votre fidélité ici, votre passage est toujours une joie.

  • : PAGES ECRITES
  • PAGES ECRITES
  • : Littérature
  • Contact

  • Ile Eniger
  • Auteur
  • Auteur

Bandeau - A propos - Blog : Photos Ile E.

 

Recherche

Les archives de ce site ne portent que sur les 4 derniers mois

 Photos et textes sont protégés, prière de demander une autorisation d'utilisation, merci et bonne visite

Catégories