Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2022 6 19 /02 /février /2022 10:44

Elle est assise au jardin. Pas le coin le plus confortable ni le plus éclairé. Le plus existant. Le présent y épouse l'arbre, la pierre, le repos. Le chat le sait qui dort  tranquillement sur ses genoux. Une même importance rassemble l'eau, l'air, le feu, la terre, ces choses que les usages ne voient plus. Elle respire sans éloquence, sans justifications. Hors tout, dans tout. Elle bruisse avec le vent, rince avec la pluie, chante aux gorges des oiseaux. Place jumelle de toutes les places, de mûres et de ronces dans la lumière, elle est le simple du jour qui écoute les grenailles de ruisseau sécher les derniers éclats de larmes. Une aptitude de montagne haute, de grelots rieurs dans les feuilles,  de paletots transparents sur les heures, l'accompagne. Quelque chose caresse les herbes, nourrit les racines, éclabousse les talus, réconforte les images. Même l'odeur surette de la jacinthe fanée garde un parfum subtil. Et la douleur, ô la douleur, qui élève ses implorantes mains d'argile, même elle, se dissoud.

 

Ile Eniger - Les pluriels du silence (à paraître)

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
"Une même importance rassemble l'eau, l'air, le feu, la terre, ces choses que les usages ne voient plus. ".. une formule magnifique où tout est dit... plus loin, le verbe bruisser , un de mes mots préférés..
Répondre
I
Merci Sedna pour votre sensibilité toujours tellement aiguisée. "Bruisser" est en effet un très beau mot, il porte un frémissement discret et élégant. Bonne fin d'après-midi de dimanche. Ile

  • Ile Eniger
  • Auteur
  • Auteur

"N'allez pas là où le chemin peut mener,

allez là où il n'y a pas de chemin

et laissez une trace"

Ralph Waldo Emerson

Recherche

Pour utilisation des textes merci de demander une autorisation

Les archives portent sur les 6 derniers mois

Pour voir les images en plus grand, cliquer sur l'article

 

 

Catégories

Pour commander mes livres

"Écrire c'est aimer sans la peur épuisante d'être abandonné"

René Frégni

Bandeau : Extrait photo Ile E.

A propos : Ile Eniger - Dessin Emile Bellet