Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top articles

  • Joel Vernet - La nuit n'éteint jamais nos songes

    21 mars 2021 ( #Leurs paroles )

    Vient de paraître le 18 mars 2021 chez l'excellent éditeur Lettres vives, la très belle écriture de Joël Vernet. « J'aimerais parler à quelqu'un de manière tremblotante, incertaine, comme un enfant butant sur un caillou, se retrouvant face dans le sable....

  • Les oiseaux ont de larges ailes - Ile Eniger

    13 janvier 2021 ( #Informations )

    J'ai le plaisir de vous annoncer la parution aux Éditions Chemins de Plume de mon roman/récit " LES OISEAUX ONT DE LARGES AILES " 172 pages - Prix du livre 14 € + participation frais de port : 2 € = 16 € On peut commander ce livre sur le site des Éditions...

  • Concours de reliure - "Peu de Chose" de Ile Eniger et Michel Boucaut

    11 juin 2021 ( #Informations )

    Concours de reliure 18 juin 2021 Au sein de l’école des AAAV (Atelier d’arts appliqués du Vésinet). Toutes les reliures réalisées sur ce même livre "Peu de chose" de Ile Eniger illustré par Michel Boucaut, seront exposées. Plaisir que mon livre d'artiste...

  • Jacques Bernard

    10 juin 2021 ( #Informations )

    Nouveau roman de Jacques Bernard aux Éditions Moires Bibliographie du romancier Jacques Bernard : - Secrets volés – Éditions de la Boucle ( Prix du Lions club Centre-Est) - L’étang de la Roselière : Éditions la Taillanderie - Aux frontières du silence...

  • Jean-Michel Sananès

    16 avril 2021 ( #Informations )

    http://media.blubrry.com/radiofmplus/podcasts.radiofmplus.org/emissions-culturelles/traces-de-lumiere/2021/TRACES-DE-LUMIERE-12-AVRIL.mp3?fbclid=IwAR3gva2HQegNtI7ED5VgiZ2G1iczsp3Z_8tVhAprHLWzEPlGM7rq-NDSH4c

  • Israel Kamakawiwo'ole dit "Iz" - Over the rainbow

    03 janvier 2021 ( #Leurs oeuvres )

    Chanteur hawaïen décédé en 1997 à 38 ans d'une insuffisance respiratoire, la voix beauté pure d'Israel Kamakawiwo'ole dit "Iz", traverse toujours merveilleusement l'éternité.

  • Charles Baudelaire - Spleen (dit par Ile Eniger)

    14 avril 2021 ( #Leurs paroles )

    Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle Sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis, Et que de l'horizon embrassant tout le cercle Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits ; Quand la terre est changée en un cachot humide, Où...

  • Emile BELLET

    18 avril 2021 ( #Leurs oeuvres )

    Paysan courbé - Emile Bellet (collection particulière) - Cette puissance du geste dans l'été

  • Chaque matin

    06 mai 2021 ( #Les textes d'Ile )

    Voir le Fichier : Chaque-matin-nous-ecrit.mp3 I l tombe du froid aux épaules de l'aube. Des restes de nuit charbonnent les coins. Le chat rentre de vagabondage. Le ruisseau va sa juste parole. Une main de brume apaise les fièvres. L'heure d'épine se tourne...

  • Comme un Italien

    11 mai 2021 ( #Les textes d'Ile )

    Voir le Fichier : Comme-un-Italien.mp3 I mpulsif, robuste, c'était un Italien. Il dansait, il chantait comme un Italien. Les yeux noirs, la peau mate, il était beau comme un Italien. Il avait des flambées de colères latines et d'improbables rêves. Il...

  • Noël - Solstice d'hiver

    01 janvier 2021 ( #Leurs oeuvres )

    Avec ce tableau du peintre Bellet E., je souhaite à tous un très beau Noël dans la Lumière. IE.

  • Joël Vernet

    07 janvier 2021 ( #Leurs paroles )

    Vient de paraître aux Éditions La Rumeur Libre, "Mon père se promène dans les yeux de ma mère" de Joël Vernet

  • Elle est

    19 janvier 2021 ( #Les textes d'Ile )

    E lle balaie devant sa porte tous les champs de mines des pouvoirs, les images sales. Elle rince ses mains et ses mots à l'eau claire. Sur la poussière du sentier et ses virgules d'herbes, elle dessine des ailes et souffle. L'air est vaste. Avec l'arbre,...

  • Morice Benin s'en est allé

    20 janvier 2021 ( #Informations )

    Morice Benin est parti ailleurs chanter "Je vis", "L'églantine de mon jardin", "Une fois", et tous ces mots, ces musiques où il mettait son absolue sensibilité. Il me souvient quand nous partagions, en montagne, nos visions et nos ressentis du monde,...

  • François Cheng

    31 janvier 2021 ( #Leurs paroles )

    L'homme, petit être perdu au sein de l'univers, a bien du mérite. En dépit de tout, il a tenu et continue de tenir le flambeau de la vie. Entrant dans la vie, il doit assumer les épreuves provenant de tous les niveaux du monde environnant et de son être...

  • Jean Diharsce

    09 février 2021 ( #Leurs paroles )

    Terriblement envie de monter où Giono écrivait oliviers et garrigue un corbeau ordinaire des soleils plein la tête la ville en bas et ses marchés ton enfance en éclats de samedis matin quand tu iras bientôt je t'attendrai là haut en hussard sur le toit...

  • La même patience

    17 février 2021 ( #Les textes d'Ile )

    L es ronciers insolents dressent leurs barbelés d'épines. Accrochent, blessent, retiennent. Le temps tombe du clocher sur la terre dure, sans déranger. Un étrange paysage lunaire respire doucement. Les arbres nus implorent, bras tendus. Des bruits infimes...

  • Plus

    07 mars 2021 ( #Les textes d'Ile )

    P lus avance le temps, plus le désir de sobriété, d’humilité, cette altitude d'être, l’état d’immersion dans le silence vivifiant de la source poétique, m'accompagnent. Accueillir ce chemin hors intellect, hors mental, dans le plus simple outil de la...

  • Jean François Revel - Sur la féminisation des mots

    08 mars 2021 ( #Leurs paroles )

    LE SEXE DES MOTS Byzance tomba aux mains des Turcs tout en discutant du sexe des anges. Le français achèvera de se décomposer dans l’illettrisme pendant que nous discuterons du sexe des mots. La querelle actuelle découle de ce fait très simple qu’il n’existe...

  • Sève

    14 mars 2021 ( #Les textes d'Ile )

    L 'indifférence du ciel a blanchi ses cheveux, rétréci son pays. La serpe du vivre a taillé son chemin, ses rires, ses rêves. Des souvenirs traînent un air nostalgique qu'elle balaie. Régulièrement. Une poignée d'épines dans le sucre fondu des jours,...

  • Printemps

    28 mars 2021 ( #Les textes d'Ile )

    U ne odeur de lilas m'accroche, me prend. Mais qu'ai-je à faire d'un printemps poète gentil troubadour roucoulant d'hirondelles en joliesses épinglées ? Qu'ai-je à faire de paroles vernies, attendues aussi sûrement que giboulées de mars ! Qu'ai-je à faire...

  • Yves Brendel

    12 avril 2021 ( #Leurs paroles )

    Comme en semant Un rien gigogne, en bref de quelque chose... Un sursaut de vie, un aven, un franchissement, une pâmoison, un évidement... Une fugue, résignation baroque d'un fredonnement enfoui, d'un bleuissement d'aurore, d'une fantaisie de futur. L'embarras...

  • Jean-Michel Sananès

    06 juin 2021 ( #Leurs paroles )

    L'enfance court comme un serpent d'herbe et d'eau, sans passeport, sans passe-mots, sans maux de passe, sans passe-douleur. Pas de frontières. Elle chante les Marseillaise d'un exil triomphant. Je peuple la terre, je campe dans les jardins d'âme où la...

  • Réflexion sur la douleur et le bonheur - Ile Eniger

    07 juin 2021 ( #Les textes d'Ile )

    Cette réflexion n'est ni une vérité, ni une injonction, mais une des multiples pistes qui peuvent être abordées sur les chemins de nos recherches personnelles. "Avant de juger son frère, il faut avoir marché plusieurs lunes dans ses mocassins " - Proverbe...

  • Robert Cuffi

    03 février 2021 ( #Leurs paroles )

    Je n’entrerai jamais au fond de cette cage. Le merle gris parle du vent, et je cherche ton reflet dans ce jardin ou dans la ville. L’olivier est mouillé de cette fin d’automne, j’écris mon livre lent, désolé, comme un feu qui s’éteint. Je me suis accordé...

1 2 3 > >>

  • Ile Eniger
  • Auteur
  • Auteur

"N'allez pas là où le chemin peut mener,

allez là où il n'y a pas de chemin

et laissez une trace"

Ralph Waldo Emerson

Recherche

Pour utilisation des textes prière de demander une autorisation

Les archives portent sur les 6 derniers mois

Pour voir les images en plus grand, cliquer sur l'article

 

 

Catégories

Pour commander mes livres

"Écrire c'est aimer sans la peur épuisante d'être abandonné"

René Frégni