Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 septembre 2022 3 14 /09 /septembre /2022 16:59

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2022 6 10 /09 /septembre /2022 17:02

Jours après nuits, cette paroi lisse, muette. Et l'aiguille du vent qui gifle le ciel absent. Le silence a fermé sa porte où se cassent les ongles et la douleur. Où est l'amour maintenant ? Le manque fatigue comme un jour sans soleil. La voix est rouge d'avoir crié. Elle tombe entre les doigts. Où est ce qui ne laisse plus de traces ? Un deuil de neige sale transite entre les mots. L'été gèle à l'éperon du vide. La parole pleure doucement. Un jour d'été, entre midi et deux, une brûlure jusqu'à la lumière a surgi, sidérante de fin et de commencement.

Ile Eniger - Les pluriels du silence - (à paraître)

Partager cet article
Repost1
10 septembre 2022 6 10 /09 /septembre /2022 11:07

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2022 4 08 /09 /septembre /2022 12:32
La rencontre Jeudi des Mots du 15 septembre 2022 "Chez Pauline" à Nice,  accueillera les Éditions Chemins de Plume, avec Ile Eniger, Jean-Michel Sananès, et Marilyne Bertoncini pour son livre "La Plume d'Ange".
Comme d'habitude après la présentation des auteurs invités, de 19h30 à 19h55, un temps libre est offert aux participants inscrits au préalable pour une lecture de textes (5 minutes environ) de leur choix, sur le thème, ici : "De plumes et de mots".
Jeudi des Mots - 15 septembre 2022 à Nice - 18h30
Jeudi des Mots - 15 septembre 2022 à Nice - 18h30
Partager cet article
Repost0
1 septembre 2022 4 01 /09 /septembre /2022 16:32

J'ai rencontré trois escargots qui s'en allaient cartable au dos

Et dans le pré trois limaçons qui disaient par cœur leur leçon

Puis dans un champ quatre lézards qui écrivaient un long devoir

Où peut se trouver leur école, au milieu des avoines folles ?

Peut-être est-ce une aristoloche qui leur sert de petite cloche

Et leur maître est-il ce corbeau que je vois dessiner là-haut

De belles lettres au tableau?

 

Maurice Carême

 

Partager cet article
Repost0
31 août 2022 3 31 /08 /août /2022 15:47

Il me reste de toi, un trait de lumière dorée, l'envol d'un oiseau maigre, bec ouvert accueillant l'infini. Seule au pied du grand tout, j'entends les voix des mondes. J'apprends à n'être qu'une voix parmi les autres. Il m'en faudrait peu pour basculer vers cette absence qui tend les bras. Il m'en faudrait peu pour que mon corps, mon âme, mon esprit, fatigués par la douleur, ne s'effondrent au bas de l'échelle, là où gronde le gouffre.

Ile Eniger - Les pluriels du silence - (à paraître)

Partager cet article
Repost0
29 août 2022 1 29 /08 /août /2022 09:19

Merci aux organisateurs pour ces deux belles journées littéraires à Valbonne où la grâce de belles rencontres a jumelé le plaisir des partages d'écritures, de lectures. De bien jolis moments ! Ile E.

Partager cet article
Repost0
13 août 2022 6 13 /08 /août /2022 13:00

Je retourne au pied du frêne d’autrefois. Je salue le large fût, la couronne de feuilles légères et de mésanges. Une fois encore, je caresse doucement l’écorce aux profondes gerçures, toute tigrée de mousse et de lichens. Et j’épie en vain pendant des heures sur la colonne qui se veut plus insensible que la mort l’apparition miséricordieuse d’un signe, d’un souvenir, du reflet d’un reflet, une touche de soleil un peu trop vive, la tache d’or que l’ombre n’abolirait plus.

 

Gustave Roud : Requiem (1967)

Partager cet article
Repost0
9 août 2022 2 09 /08 /août /2022 09:46

"Il y a des amours noués comme une treille,

tant que la veine est bleue il y coule du vin"

 

Louis Aragon

Partager cet article
Repost0
3 août 2022 3 03 /08 /août /2022 08:15

Je marche avec vous mes sœurs millénaires du Golghota. Avec vous je ne comprends pas, je pleure, je crie, je prie. Le silence nous accompagne. Je marche avec vous mes sœurs migrantes arrachées aux terres de vos ancêtres. Avec vous je sais la peur, le désespoir, le rien. Le silence nous accompagne. Je marche avec vous mes sœurs de partout meurtries, trahies, affamées, assoiffées, muselées, penchées aux dépouilles des vôtres et de vos rêves. Avec vous je sais le hurlement mutique sans écho. Le silence nous accompagne. Je marche avec vous mes sœurs de tous les univers, malmenées, flouées, torturées, forcées, oubliées. Avec vous je porte le fléau du non amour, son indifférence. Le silence nous accompagne. De loin, de près, toutes mes sœurs, je marche avec vous. Je ne comprends pas mais je marche. Et nos pas qui s'effacent délivrent la lumière.

 

Ile Eniger - Les pluriels du silence (à paraître)

 

 

Partager cet article
Repost1
17 juillet 2022 7 17 /07 /juillet /2022 08:47
L'infini du fragile sur les larmes de blé
le vent n'en ose rien
c'est un matin bien immobile
ton silence est sur ma main
 
© jeandiharsce
Partager cet article
Repost0

  • Ile Eniger
  • Auteur
  • Auteur

"N'allez pas là où le chemin peut mener,

allez là où il n'y a pas de chemin

et laissez une trace"

Ralph Waldo Emerson

Recherche

Pour utilisation des textes merci de demander une autorisation

Les archives portent sur les 6 derniers mois

Pour voir les images en plus grand, cliquer sur l'article

 

 

Catégories

Pour commander mes livres

"Écrire c'est aimer sans la peur épuisante d'être abandonné"

René Frégni

Bandeau : Extrait photo Ile E.

A propos : Ile Eniger - Dessin Emile Bellet