Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 janvier 2023 7 29 /01 /janvier /2023 23:29

Le ciel trop lourd a mis des pierres dans mes mains. Elles ne peuvent plus écrire. Ne peuvent plus cueillir les mots ou les cerises ou les petites étincelles qui rendent la traversée habitable. Autour de moi, un brouhaha, fatigant, inutile. Je ferme les yeux, il pleut. Je me souviens ta voix calmant les feux, effaçant les laideurs, défaisant les peurs. Ta voix défroissant les ailes. Ta voix ramenant la lumière. Ta voix peignant la vie. Ta voix que je n'entends plus. Seul le silence lui ressemble. Seul le silence est sa caresse, une saison autre.

 

Ile Eniger - Les pluriels du silence (à paraître)

 

 

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2023 3 11 /01 /janvier /2023 13:19

C'est la femme sauvage, noir pur, debout sur les foudres des mondes. C'est la femme intense, blanc lune, la louve lien suprême entre ciel et terre. C'est la femme flamme, rouge douleur aux portes des chaos. C'est la puissante. L'infatigable. Celle qui rugit tendue d'un infini à l'autre. C'est la femme tempête. L'indestructible. L'aiguisée. Celle qui ouvre les yeux, traque les indifférences, explose les inconsciences, repousse les ombres, anéantit les laideurs. C'est la femme femelle, la mère de toutes les mères. L'inatteignable. L'incorruptible. L'universelle. Tremblez braves gens, rien ne lui échappe. C'est la femme toute.

 

Ile Eniger - Les pluriels du silence (à paraître)

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2023 7 08 /01 /janvier /2023 16:54
Poème à Chibouki - JML

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2023 6 07 /01 /janvier /2023 12:55

Je ne parle plus qu'avec le vent, le rinçage des pluies, la confiance des bêtes, la splendeur des étoiles, et cette terre-mère qui continue à porter, nourrir, aimer, malgré la bêtise-laideur-méchanceté de la grossière humanité. Les mots eux-mêmes sont ridicules, malingres, rabougris, inaboutis pour parler de cette bonté première qui, malgré nos errances, nos balbutiements, nos simagrées, toujours nous borde, nous accompagne. Une sève pourpre alimente l'arbre du vivre. Qu'importe la maigreur des jours, ses broussailles échevelées. Qu'importe les hordes, les hardes. La parole sauvage revendique sa place, sa voix. La résistance d'être. L'unique. 

Ile Eniger - Les pluriels du silence (à paraître)

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2023 4 05 /01 /janvier /2023 23:56

Tu viens de fermer la porte et je suis sans voix. Alors, toi aussi tu pars ? Blottis au nid de papier, même les mots se taisent. Ils n'ont plus cours. Doucement, des images voltigent, ton loup couché à mes pieds, les glissades du vent sur le pré en arrière, la berçante sur la vieille galerie de bois, les longues routes longues, les feux de camp aux soirs, nos longues discussions, nos silences, nos connivences, ton accent improbable et tes carnets à la petite écriture si grande. Sur les blogs, les réseaux, on parle de toi. Moi, muette, j'écoute tes pas dans la lumière. Ce soir je ne sais plus écrire.

Ile Eniger

 

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2023 4 05 /01 /janvier /2023 23:10

L’échelle de mes mots cherche un appui dans l’air. Je flotte comme une eau sur ce qui n’est pas dit. Tout un peuplede mots brise l’enveloppe du silence. Je vais de l’un à l’autre sans vraiment les connaître. Dans la maison des saisons, le  temps claque la porte. Le ciel se couche au ras du sol. Je joue avec les arbres, ces animaux de sève aux jappements de feuilles. Je suis resté la boue, la bouse, la rivière. J’avance en verbivore dans l’herbe du poème. Par-delà ses ossements, il m’arrive encore de parler à mon loup. Au détour d’un mot, ma main se pose sur ses poils perdus.

 

Jean-Marc La Frenière

 

Nous sommes loin l’un de l’autre mais le sommes de si près que nous sommes ensemble. J’écoute les ailes de la pluie virer entre les arbres. Tu passes à l’intérieur de moi comme une source d’eau claire. Que puis-je faire sinon t’aimer, rien d’autre que t’aimer. Tout le reste en découle. Notre lumière efface l’ombre.

 

Jean-Marc La Frenière

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2023 4 05 /01 /janvier /2023 17:27

Jean-Marc La Frenière, mon ami l'immense écrivain québécois, est parti  aujourd'hui en début d'après-midi pour le Pays de toutes les réponses ; il a rejoint son loup Chibouki. Sa voix superbe demeure. Ile E.

 

"Je suis debout sur le bout de la langue. Je suis un mot que l’on n’a pas dompté. Je fouille le soleil avec un bout de crayon. Je me contente de la bonté d’un arbre, la beauté d’un visage, d’un livre faisant le pont entre le rêve et le réel. L’essentiel est un pain dans la famine qui règne. S’il faut sauver la terre, ce n’est pas pour sauver l’homme, mais la vie qui l’entoure.".
 

Jean-Marc La Frenière

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2022 6 31 /12 /décembre /2022 17:08
Bonne Année 2023

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2022 5 30 /12 /décembre /2022 16:46
Livre d'artistes à commander aux Editions Chemins de Plume, en librairies ou par ce site : 25 € (20 € + 5 € de participation aux frais d'envoi)
Livre d'artistes à commander aux Editions Chemins de Plume, en librairies ou par ce site : 25 € (20 € + 5 € de participation aux frais d'envoi)
Livre d'artistes à commander aux Editions Chemins de Plume, en librairies ou par ce site : 25 € (20 € + 5 € de participation aux frais d'envoi)

Livre d'artistes à commander aux Editions Chemins de Plume, en librairies ou par ce site : 25 € (20 € + 5 € de participation aux frais d'envoi)

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2022 6 24 /12 /décembre /2022 13:10
Beau Noël à tous

 

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2022 2 20 /12 /décembre /2022 22:44

Comme le désespoir était un excès qu'il ne connaissait pas, il se pencha sur ce qu'il lui était resté de sa vie et recommença à en prendre soin avec la ténacité inébranlable d'un jardinier au travail, le matin qui suit l'orage.

 

                                       Alessandro Baricco

Partager cet article
Repost0

  • Ile Eniger
  • Auteur
  • Auteur

"N'allez pas là où le chemin peut mener,

allez là où il n'y a pas de chemin

et laissez une trace"

Ralph Waldo Emerson

Recherche

Pour utilisation des textes merci de demander une autorisation

Les archives portent sur les 6 derniers mois

Pour voir les images en plus grand, cliquer sur l'article

 

 

Catégories

Pour commander mes livres

"Écrire c'est aimer sans la peur épuisante d'être abandonné"

René Frégni

Bandeau : Extrait photo Ile E.

A propos : Ile Eniger - Dessin Emile Bellet